Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire : une guerre civile... néocoloniale et française. Par J. Nanga.
Côte d’Ivoire
Une guerre civile... néocoloniale et française
Par Jean Nanga*
Inprecor Janvier-Février 2005
Commencée en septembre 2002, ayant entraîné la partition de fait du pays entre un Nord et un centre contrôlés par la rébellion des Forces nouvelles (FN) et le Sud au mains des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire (FANCI), loyales au président Laurent Gbagbo, la guerre civile ivoirienne est entrée dans une nouvelle phase début novembre 2004, lorsque l’armée française a détruit (...)