Palestine : le rapport que l’Union Européenne veut cacher

Des diplomates britanniques en poste à Jérusalem ont écrit un rapport très critique sur la politique israélienne notamment en ce qui concerne Jérusalem. Mais l’Union Européenne a décidé de ne pas le rendre public...Des dizaines d’organisations de solidarité, des organisations palestiniennes et juives refusent ce secret.

Stupéfaits par le refus de l’UE de publier les conclusions que leurs propres responsables de mission diplomatique à Ramallah et Jérusalem-Est concernant les actions de l’Etat d’Israël à l’encontre des résidents non juifs de Jérusalem-Est, des organisations pacifistes juives et autres et les campagnes de solidarité avec la Palestine ont décidé de prendre l’affaire en mains.

Le lendemain du jour où le rapport a été mis au placard par les ministres des Affaires étrangères à leur réunion du 12 décembre à Bruxelles - de crainte de s’aliéner Israël et de réduire l’influence de l’Europe - Israël a annoncé, en violation de ses obligations dans le cadre de la Feuille de route, la construction de 300 nouveaux logements dans la colonie de Ma’ale Adumim, la plus grande des colonies dans les Territoires Occupés Palestiniens.

Pierre Galand, Sénateur au Parlement belge et président du CECP, Comité européen de coordination des ONG sur la question de la Palestine, a fait la déclaration suivante : " Les diplomates européens à Jérusalem-Est et à Ramallah ont eu le courage de souligner la situation alarmante à Jérusalem-Est. Leur rapport corrobore l’avis de la CIJ sur le Mur et les colonies illégales, qui a amené le CECP a lancer la "campagne européenne pour des sanctions contre l’occupation israélienne".

Afin de contraindre les Etats membres de l’UE à respecter leur propre engagement en faveur du droit international et des droits humains, nous publierons le rapport sur Jérusalem-Est sur nos sites Internet malgré le refus de l’UE de le faire."

Dan Judelson, Secrétaire des Juifs Européens pour une Paix Juste a dit : " L’UE se cache la tête dans le sable et est ainsi coresponsable, tandis que les habitants de Jérusalem-Est subissent des violations répétées du droit international et des simples critères d’humanité, tout ceci par l’Etat israélien. Le moment n’est pas à la passivité ou l’inaction. Si l’UE refuse de publier ce rapport il est de notre devoir de le rendre le plus largement accessible possible."

Betty Hunter, Secrétaire générale de la Campagne britannique de Solidarité avec les Palestiniens a ajouté : "Cela fait 17 mois que la CIJ a déclaré que le mur d’apartheid est l’acte illégal d’une puissance occupante et qu’il faut mettre fin à la construction des colonies. Alors qu’Israël défie cette décision, les Palestiniens perdent leurs maisons, leur terre et leurs moyens de subsistance en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Si les pays européens continuent à en être complices ils sont eux aussi coupables de l’oppression du peuple palestinien".

Lire le rapport (traduction AFPS)